Dimanche à Key West: la clé du bonheur

 

Imaginez qu’on fasse cohabiter ensemble un retraité standard, une drag queen, un étudiant en goguette, un biker un peu rugueux, un touriste lambda…

Si c’est dans une histoire drôle, ils seront dans un avion et  trouveront chacun quelque chose à dire pour avoir le dernier parachute.

Si c’est dans une émission de téléréalité, il y aura des portes qui claqueront, des éclats de voix, des karaokés en string et des concours de déguisement, des disputes parce que l’un a fini le dernier paquet de céréales et l’autre a regardé un troisième de travers, tandis que le quatrième passe ses journée à déclarer son amour à son nombril. De toute façon, ça finira dans un confessionnal et on les verra se creuser la tête (peine perdue, elle était déjà vide) pour trouver une formule ou une petite phrase qui fera ricaner tout l’audimat.

Si ça se passe à Key West, cela vous donne une heureuse formule sociologique d’une cohabitation paisible fondée sur un désir commun et partagé de jouir de la douceur de vivre loin de tout.

Et si on rajoute des lycéens ? ça marche aussi. Avec une petite touche Fashion Week.

Key West est la dernière d’un chapelet d’îles qui s’étendent au sud de la Floride; il faut environ 4 h de route pour atteindre cette ultime terre avant de tomber dans l’océan. Ce qui n’aurait rien de dramatique, vu sa beauté et sa température.

L’overseas highway qui vous conduit jusqu’à Key West est une route qui court d’île en île, enjambe la mer, nous donne l’impression, parfois, de rouler sur l’eau; même avec notre bus greyhound.

IMG_4892

 

 

L’overseas highway

 

 

petite halte au seven-mile bridge,  qui n’est plus praticable que par les piétons

 

IMG_4969

 

 

IMG_4970
arrivée à Key West, enfin !

La partie de l’île que nous voulons faire visiter à nos lycéens mesure 2 km sur 2. Les rues sont droites comme la justice et le plan de la ville clair comme une explication de Rozenn Bouttes.

Nous les quittons à Mallory Square, au Nord-Ouest de l’île, tout en haute de Whitehead street, pour leur donner rendez-vous, deux heures plus tard au Southernenmost point (qui, comme son nom l’indique assez clairement est tout au sud) à l’autre bout de Whitehead street. ça laisse à tout le monde le temps de flâner et de manger.

 

IMG_4975
Duval Street

 

IMG_4976

 

 

IMG_4984
réunion pédagogique

Si on était des profs un peu vicieux, on leur aurait fait le coup du Petit Poucet.

On se serait réunis sur cette terrasse près du ventilateur (parce qu’au coin du feu, c’est surfait et surchauffé), on aurait constaté que le budget repas n’est pas suffisant pour continuer à leur fournir des paquets de chips et des haribo, on se serait désolé pendant une bonne dizaine de secondes en interrogeant le ciel (pourquoi tant injustice ?) qui nous aurait répondu en morse (soleil-nuage-soleil) que c’est pas son problème; et puis, on aurait projeté de les lâcher dans Key West, qui mesure 2 km de large, qui comporte deux rues importantes, bien droites et des noms de rue à chaque coin de rue, pour les y perdre. On leur aurait fait croire qu’on les emmène en excursion, on leur aurait donné un plan de la ville précis et 2 heures pour faire 1 mile (ce qui leur donnerait la possibilité de parcourir cette distance sur les mains, ou à reculons et en jonglant, ou bien s’arrêtant tous les trois mètres pour faire un selfie).

J’avoue: on l’a fait et on a réussi à en perdre quelques-uns. Tous ont expliqué avoir demandé leur route et qu’on les avaient orientés dans la mauvaise directionun (je pense que c’est plutôt leur anglais qui a pris la mauvaise direction !)

 

IMG_4987
Objet roulant mal identifié, mais normal à Key West.

 

Notre premier point de rendez-vous: le southernmost point (l’endroit le plus au sud des USA) est symbolisé par une borne, dont on dirait qu’elle a abusé des engrais Monsanto; c’est une attraction touristique et tout le monde veut se faire photographier devant.

IMG_4991

le point de rendez-vous suivant est Mallory Square, via le Bahama Village ou la plage.

 

 

En route, nous croisons cet engin qui m’intrigue: la voiture des Pierrafeu. Qui n’a pas de moteur, forcément, ça n’existait pas au temps des Pierrafeu; mais alors pourquoi en posséder une et la garer devant chez soi ?

La seule réponse probable pour moi est qu’elle sert de porte-gobelet.

IMG_5008

 

Nous rejoignons le fort Zakarie Taylor Park, en traversant le bahama village et en prenant soin de ne demander notre route à personne (des fois que l’autochtone voudrait nous donner une fausse direction), ça tombe bien, contrairement à Duval street qui est bondée, l’endroit est désert.

 

Le fort Zakary Taylor est situé à l’ouest de l’île, près de la base militaire. C’est un state park.

On trouve peu de plages sur Key West, je veux dire des plages pour lesquelles il ne faut pas passer par booking.com pour y accéder. Mais à Fort Zakary Taylor, on peut profiter d’une plage assez spacieuse avec tables à pique-nique et rangers en shorts. Et nos lycéens en ont trouvé le chemin assez rapidement, d’une façon de je n’arrive pas à m’expliquer et bien qu’on leur ait clairement expliqué comment y aller.

IMG_5012
des scouts campent dans ce State Park (entrée 2.50 $)

 

IMG_5020
inspection de la température de l’eau, l’orteil ne se rétracte pas: elle est bonne.

 

IMG_5017
Quentin et Mike: quand ils se sont rendu compte que ce n’était pas une plage naturiste, ils se sont précipités dans l’eau.

 

IMG_5023
elles ont l’air naturel, comme ça, mais… eh bien oui, elles sont comme ça au naturel

 

IMG_5024
soit ils cherchent une blague à faire, soit une glace

 

Après un petit moment de détente à la plage nous reprenons le chemin pour aller assister à la Sunset Célébration qui a lieu tous les jours à Mallory Square. Car à Key West comme dans un conte de fées, tout finit par un coucher de soleil.

Et du monde se rassemble pour se réjouir de la beauté de ce spectacle offert par la nature et aussi, sans doute, pour se réjouir d’avoir quotidiennement un bon prétexte pour faire la fête.

 

 

 

 

 

 

IMG_5061
chanteur du dimanche en recherche de mécènes et de notoriété

 

 

Et voilà, le soleil est tombé dans la mer, on reprend notre bus, notre itinéraire magique et ses quatre heures de route et on rentre se coucher.

 

 

4 réflexions au sujet de « Dimanche à Key West: la clé du bonheur »

  1. Top, merci Rozenn de nous faire voyager avec vous!! profitez bien de ce beau temps..et de ces paysages grandioses..

  2. C’est magnifique… On a apprécié le coucher de soleil parce que chez nous … Le temps … No comment !!!! Bonne continuation !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s